Zone de navigation :

« L’Escapade » est le nom du bateau hybride construit par la Communauté de Communes des Deux Vallées (CC2V).
Au départ de Longueil-Annel, capitale régionale de la batellerie, il navigue entre Noyon et Compiègne sur le canal latéral à l’Oise et la rivière Oise. Les quelques 10 000 visiteurs du musée peuvent ainsi combiner leur visite à une croisière fluviale. Le bateau s’adresse plus largement aux touristes visitant l’Oise et à ses habitants. En effet, « L’Escapade » est le seul bateau croisière à sillonner les environs. Les plus proches bateaux mouches sont situés à environ trois jours de navigation. C’est donc une offre touristique exceptionnelle qui est proposée sur ce bassin.
Différents sites d’escales sont proposés : Compiègne, Longueil-Annel et Pont l’Evêque. Chaque embarcadère permet de rejoindre aisément des sites touristiques majeurs de l’Oise tels que : le
château de Compiègne, le château de Pierrefonds, la cathédrale de Noyon…

A ne pas manquer autour de Longuel-Annel :
Un patrimoine bâti avec les châteaux de Pierrefonds (XIVème s.), de Le-Plessis-Brion (XVIème s., seul château renaissance de l’Oise), de Ribécourt-Dreslincourt (XVIIème s.), l’abbaye cistercienne d’Ourscamp (XIIIème s.), la cathédrale de Noyon (XIIème s.), les églises de Thourotte (XIIème s.), Saint-Léger-aux-bois (XIème s., un des monuments les plus représentatifs de l’architecture romane dans le bassin supérieur de l’Oise), Saint Eloi de Tracy-le-Val (XIIème s.), sans oublier la richesse de Compiègne, ville royale et impériale.
Un patrimoine naturel avec les nombreuses forêts, la promenade autour des étangs de Le Plessis Brion, les circuits de randonnée pédestre et équestre dans les bois, les champs, les villages et les prairies…

Un bateau hybride :

Un bateau hybride innovant conçu en Belgique et fabriqué en France.

Le caractère innovant du bateau croisière a été le leitmotiv de la Communauté de Communes des Deux Vallées (CC2V) qui a fait le choix d’un systeme de propulsion hybride permettant de naviguer plus de trois heures en mode électrique. Les passagers naviguent donc dans le silence le plus complet et sans émissions de carbone. Parmi les projets présentés lors de l’appel d’offre, c’est celui proposé par le cabinet d’études DN&T situé en Belgique qui a retenu l’attention des élus. Le projet a été élaboré dans le cadre d’un programme de recherche avec l’université de Liège et le bassin des carènes. Ce dernier est l’un des plus anciens laboratoires d’hydrodynamique navale au monde.
Entre juillet 2014 et Aout 2015, le bateau a été construit à Couëron, à proximité de Nantes aux chantiers naval Alumarine Shipyard qui ont remporté l’appel d’offres organisé par la CC2V. Ce chantier est spécialisé dans la construction de navires en aluminium depuis 1986. Le chantier étudie, conçoit et réalise des navires professionnels puissants, robustes et facilement manœuvrables,capables de servir au quotidien dans les conditions les plus extrêmes.

Origine du projet

Juillet 2000 : Ouverture de la Cité des Bateliers. Rapidement, les visiteurs demandent s’il est possible de faire des croisières à bord d’une péniche lors de la visite du musée.

Sept 2012 : une étude d’opportunité sur un bateau croisère est lancée

Janv 2013 : les élus de la Communauté de Communes des Deux Vallées (CC2V) qui gère le musée donnent leur accord sur le projet. Le plan de financement du projet est bouclé avec le soutien financier de l’Europe, du Conseil régional de Picardie, du Conseil général de l’Oise, de l’Agence de l’eau Seine Normandie et de VNF

Oct-Nov 2013 : un appel d’offre est lancé pour la conception d’un bateau innovant. C’est la proposition du cabinet DN&T situé en Belgique qui est retenue.

Déc 2013 : lancement de l’appel d’offre pour la construction. Infructueux une première fois, il est finalement attribué en mai 2014 à l’entreprise ALUMARINE située à proximité de Nantes.

Juillet 2014 : le chantier de construction démarre

Février 2015 : Fin du chantier, lancement des dossiers administratifs pour l’obtention des titres de navigation et homologations.

28 aout 2015 : livraison du bateau

Automne 2015 : mise en service